Accord autour de l’aéroport

Il y a quelques semaines, Claude Lafond, président de la chambre de commerce et d’industrie de la Vienne avait annoncé qu’il ne verserait que 100 000 euros au budget 2018 de l’aéroport Poitiers-Biard au lieu des 760 000 euros prévus. Une décision qui avait provoqué la colère des autres partenaires et notamment de Bruno Belin, président du conseil départemental, qui avait qualifié « d’irresponsable » la position de la CCI.

Le 12 mars dernier, les acteurs du syndicat mixte de l’aéroport se sont retrouvés et ont finalement trouvé un accord en actant leur participation au budget à hauteur de 760 000 euros chacun. Cette réunion a permis également d’explorer des pistes de développement pour cet outil dont l’impact direct ou indirect représente un chiffre d’affaires de plus de 15 millions d’euros. Les partenaires ont notamment mis en avant la nécessité de trouver des lignes nouvelles d’ici 2023 pour porter la fréquentation à 180 000 passagers ; de maintenir après 2019 l’obligation de service public vers Lyon ; de développer des offres packagées en partenariat avec les grands acteurs du tourisme du territoire, notamment le Futuroscope, Center Parcs et la Communauté urbaine Grand Poitiers ; et d’installer une agence de voyages au coeur de l’aéroport.

Les membres du Conseil Syndical de l’Aéroport de Poitiers-Biard (SMAPB) ont également validé la nécessité de travailler à une évolution du mode de gestion et de gouvernance de l’aéroport tout en cherchant à intégrer de nouveaux partenaires financiers.

Les trois partenaires, CCI, Département et agglomération de Grand Poitiers, devraient prochainement rencontrer le président de la Région ; Alain Rousset qui a déjà déclaré n’être pas chaud pour soutenir l’aéroport.

Jean-Sébastien Thomas

Réagir à cet article

comment-avatar

*