17 - Charente-Maritime, Secteur public, Divers,

Un partenariat public-privé pour La Cotinière

Quelque 62 millions d’euros. C’est l’enveloppe financière qui sera nécessaire à la modernisation du Port de La Cotinière, situé sur l’île d’Oléron. Pour mener à bien ce chantier, le conseil départemental de Charente-Maritime a choisi d’avoir recours à un partenariat public-privé et a retenu le groupe Vinci qui se chargera de « réhabiliter l’infrastructure portuaire, de préserver un espace littoral sensible et de revaloriser un quartier pittoresque apprécié des touristes ».

Concernant le port à proprement parler, les travaux visent essentiellement à adapter les infrastructures à l’image de la halle à marée qui est dimensionnée pour 2000 tonnes par an alors que les apports actuels font état de 5 500 tonnes par an. De même les locaux et la glacière sont vétustes, les espaces de stockage trop faibles et les pontons d’accostage sous-dimensionnés à la taille des bateaux les plus importants.

Dans ce cadre, un terre-plein de 40 000 m2 sera créé. Il hébergera notamment la nouvelle criée. À côté, un nouveau bassin de 4,3 ha pourra accueillir jusqu’à 70 navires. Dans cet espace, deux nouveaux pontons de 135 et 80 mètres sortiront de la mer. « Il s’agit de construire un équipement rationnel et fonctionnel devenu essentiel pour le développement de la filière pêche », explique-t-on au conseil département. Mais, cet équipement doit également permettre « au touriste de continuer à profiter de la vie du port, en recréant des liaisons entre la zone urbaine et la criée ». Afin d’y parvenir, les constructions intégreront la démarche haute qualité environnementale (HQE). Le volet paysager sera fortement développé afin de minimiser l’emprise du terre-plein. « Nous souhaitons également intégrer davantage le pari architectural en nous inspirant de l’architecture insulaire des cabanes de pêcheurs », se félicite la collectivité.

Côté calendrier, le démarrage des travaux préparatoires est prévu pour septembre prochain. Il faudra attendre mars 2019 pour assister au début du chantier sur la zone Ouest. Le nouveau bâtiment sortira de terre à partir de novembre 2019. La livraison de l’ensemble est attendue pour la fin août 2021.

Jean-Sébastien Thomas

Réagir à cet article

comment-avatar

*